Reste 13 jours, quelle chance !

13 jours pour conclure ! C’est ce qu’il nous reste pour réussir le pari d’atteindre les 14000€. Le compte à rebours va bientôt commencer et je m’en remet une nouvelle fois à votre solidarité pour m’aider à fédérer autour du projet. Merci encore pour vos soutiens.

Voilà près de deux semaines que je ne vous ai pas donné de nouvelles. Pourtant, il s’en est passé des choses depuis…

Vous êtes 135 a avoir contribué au financement participatif pour l’émergence d’une micro-malterie bio en région. Un peu plus de 11000€ ont déjà été collectés ! Depuis le 8 février, vous êtes 48 de plus à participer à notre aventure.

propulsons

Encore et toujours MERCI à :

Ludovic GB, Pascal M, Karine D, Jean-Baptiste B, Martine H, Clémentine H, Luc et Babeth D, Luc RS, Jean P, Dominique V, Wilfried L, Pierre R, Sébastien T, Joop L, Thierry G, Marie D, Jean-Michel C., Xavier H, Bruno R, Marie-Christine B, Alexandre G, Xavier H, Géralidine B, Delf D, Elodie B, Gildas G, Bénédicte MG, Nicolas L,
Kevin P, André L, Sébastien E, Bruno C, Marie-Thérèse D, Florian SS, Mélanie C, Sophie W, François B, Antoine G, Domitille H, Sabine S, Marion L, Christian Q, Christophe C, Gérard M, Jean-françois L, Céline P, Florie D,
Virginie F.

 

Côté terrain, ces douze derniers jours ont été marqués par la poursuite des travaux de montage de la future aire de germination de notre micro-malterie, diverses démarches ainsi que par un premier brassin hors les murs. Ce dernier point mérite d’être un peu expliqué : avec les travaux et les démarches de création en cours, je manque de temps pour réussir à brasser suffisamment ne serait-ce que pour satisfaire les débouchés actuels. De plus, plusieurs brasseurs régionaux producteurs de bières bio souhaitent tester notre malt. Nous avons donc décidé de produire notre Épinette chez des confrères tant que nous n’aurons pas encore réalisé l’agrandissement de notre brasserie (vraisemblablement pour l’automne). La première expérience a eu lieu ce jeudi chez Daniel Thiriez à Esquelbecq (Flandres). On vous dira quand ces 1950 litres de bière pétilleront… Ici, après avoir renoncé à approvisionner le magasin du village et le resto Mezza Luna sur Arras, je serai en rupture de stock d’ici quelques bouteilles :-(( Sniff

 

LEAVE A COMMENT

Brasserie Paysanne de l'Artois by Brasserie Paysanne de l'Artois